Kaonabo FM

Positions de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) face à la déportation massive des haïtiens

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC), dans une correspondance publiée le 21 septembre 2021, a fait part de ses préoccupations face à la situation des migrants haïtiens se trouvant à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

L’organisme œuvrant pour le respect des droits de la personne humaine qualifie d’inhumain le traitement accordé à nos compatriotes. L’OPC a dénoncé différentes violations des droits humains.

« L’OPC, note que les immigrants arrivés en Haïti ont été l’objet de plusieurs violations des droits humains notamment le non-respect de l’intégrité physique, morale et psychologique.

Les catégories sociales les plus vulnérables notamment les enfants en bas âge et les femmes enceintes n’ont pas eu droit à un traitement spécial » lit-on dans la note.
« D’autres, qui sont encore sur la frontière mexico-américaine, vivent actuellement une situation, on ne plus, inhumaine. Abandonnés sans support, ils n’ont pas accès à l’eau potable, à la nourriture, aux soins sanitaires en violation des principes élémentaires de protection des migrants adoptés par les Nations Unies» poursuit-il.

Par ailleurs, l’OPC encourage le Ministère des Affaires étrangères haïtien à entreprendre des discussions avec les autorités américaines et mexicaines afin de trouver une solution favorable à ces réfugiés haïtiens. Par la même occasion, L’institution nationale indépendante exige des « instances concernées de faciliter la réinsertion socioéconomique » de ceux foulant déjà le sol national.

Esperancia JEAN NOEL

Read Previous

L’Iran ouvre la porte à de nouvelles négociations de l’accord sur le nucléaire et critique la politique non constructive de l’administration Biden

Read Next

Louis-Philippe Dalembert couronné au Prix Patrimoines de la Banque privée BPE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *