Kaonabo FM

L’OPC exhorte la justice haïtienne à jouer son rôle dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse

Dans une note publiée ce lundi 2 Août 2021, l’Office de Protection du Citoyen (OPC) affirme porter scrupuleusement attention aux informations liées à « l’assassinat crapuleux et révoltant » du Président Jovenel Moïse.

Tout en encourageant les efforts de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) et du Parquet de Port-au-Prince qui ont déjà procédé à l’arrestation de 44 personnes et lancé plusieurs avis de recherche, l’institution nationale indépendante exprime ses inquiétudes quant à la tenue d’un « procès criminel d’assassinat spectaculaire dans le pays ».

L’ OPC souligne que ” De 1995 à date, la population haïtienne n’a jamais suivi un grand procès criminel avec condamnation des accusés coupables à de lourdes peines”.

Pour conclure, l’institution étatique condamne la domination exercée par certains secteurs sur le système judiciaire, affirmant que la justice est « prise en otage ».

L’Office de Protection du Citoyen accuse le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire de « protéger les juges malhonnêtes et corrompus » tout en opprimant « à travers de fausses ONGs de droits humains ceux qui sont honnêtes et veulent rester indépendants ».

Teressa PAULO

Read Previous

L’organisation Médecins Sans Frontières quitte Martissant à cause de l’insécurité

Read Next

Peste porcine africaine : la DDO interdit l’importation de produits à base de porc en Haïti, le Premier Ministre Ariel Henry engage les consultations

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *