Kaonabo FM

L’Iran ouvre la porte à de nouvelles négociations de l’accord sur le nucléaire et critique la politique non constructive de l’administration Biden

Suite à une rencontre avec Joseph Borell, le Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères à New York le mardi 21 septembre 2021, Hossein Amir Abdollahian, le Chef de la diplomatie iranienne a indiqué que l’Iran va rattraper les négociations de l’accord sur le nucléaire et dénoncé la nouvelle administration américaine.

« Le nouveau gouvernement va reprendre les pourparlers » a affirmé le diplomate iranien. Précisant que l’«Iran ne perd pas de temps, pas plus qu’il n’accepte le comportement non constructif des Etats-Unis. Il ne retardera pas le pays avec de vaines promesses ».

Hossein Amir Abdollahian, a aussi pointé du doigt la nouvelle administration Biden-Harris qui est jusqu’à date non constructive pour l’Iran et pour l’accord sur le nucléaire et révèle que la politique de Joe Biden envers l’Iran n’est pas différente de celle de Donald Trump,
« Hélas, le comportement et la politique de l’administration Biden envers l’Iran et l’accord de Vienne (…) n’ont jusqu’à présent pas été constructifs » a martelé le ministre iranien des Affaires étrangères.

Ajoutant que « Notre critère, ce sont les actes des autres parties, pas leurs commentaires ».

Rappelons que Ebrahim Raïssi, le Président de la République islamique d’Iran a pris la parole ce mardi devant l’Assemblée générale de l’ONU. Faire face aux grands défis mondiaux, notamment le Covid-19, les changements climatiques et les conflits internationaux et régionaux ont été les points essentiels du discours d’Ebrahim Raïssi.

Frantz S. BELIZAIRE

Read Previous

L’interdiction de départ contre le PM Ariel Henry levée

Read Next

Positions de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) face à la déportation massive des haïtiens

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *