Kaonabo FM

Les couleurs du drapeau haïtien illuminent les chutes du Niagara

Ce mardi 18 mai 2021, le drapeau haïtien fête son 218ème anniversaire d’existence. Si en Haïti, la journée a été marquée par la traditionnelle cérémonie officielle au palais national, au Canada, la ville de Niagara Falls a déclaré le 18 mai 2021 « Jour d’Haïti ».

En cette circonstance, la ville a hissé le bicolore haïtien dans la matinée et dans la soirée, les Chutes du Niagara se sont illuminées aux couleurs d’Haïti, bleue et rouge de 9h45 à 10h.

L’ambassadeur haïtien au Canada, Wien Weibert Arthus y voit une leçon de fierté pour les enfants canadiens d’origine haïtienne. Il dit, avoir rêvé, bien avant d’être en poste au Canada, que les couleurs du drapeau haïtien illuminent les chutes du Niagara. Ce geste démontre que le Canada est à l’écoute de la communauté haïtienne, déclare-t-il.

Á l’origine une femme

Le 18 mai 1803 est gravé dans l’Histoire, comme le jour, où Catherine Flon avait cousu, à l’Arcahaie, le premier drapeau haïtien, avec les parties bleu et rouge du drapeau tricolore français, après que Jean Jacques Dessalines ait ôté la bande blanche.

Le drapeau haitien a été modifié à plusieurs reprises par certains gouvernements qui se sont succédé avant 1987.

Le 1er janvier 1804, les chefs de la Révolution décident de changer le drapeau en disposant horizontalement les couleurs. C’est le premier drapeau officiel de la République libre et indépendante. La Constitution de 1843 confirme ce drapeau bicolore horizontal.

Dessalines adopte, le 20 mai 1805, un nouveau drapeau noir et rouge vertical. Selon certains historiens, ces couleurs symbolisent les mots: la “Liberté” (rouge) ou la “Mort” (noir).

Après la mort de Dessalines en 1806, le pays se divise en deux. Alexandre Petion, chef du sud et de l’ouest, reprend le drapeau bleu et rouge de 1804 en y ajoutant « L’Union fait la force » et un carré d’étoffe blanche au milieu duquel furent placées les armes de la République ornées du bonnet de la liberté (bonnet phrygien). Henri Christophe, chef du Nord, Nord-Ouest et de l’Artibonite, conserve le drapeau rouge et noir, mais en glissant la bande rouge du côté du mât avec au milieu, un écusson muni d’un phénix surmonté de cinq étoiles d’or sur fond bleu, une couronne est disposée au-dessus du phénix et dans le cercle, une inscription latine ‘ex cinerebus nascitur’ “des cendres, je renaîtrai”.

À la mort de Christophe, le général Jean-Pierre Boyer qui avait succédé en 1818 à Alexandre Pétion réunit, sous le signe du drapeau bleu et rouge, le Nord au reste du Pays.

Faustin Soulouque dans sa Constitution de 1849, adopte le drapeau bleu et rouge mais remplace les armoiries par un écusson. Les armes de la République retrouvent leur place initiale, au centre du drapeau, après la fin de l’empire Faustin 1er , le 15 Janvier 1859.

François Duvalier reprend , en 1964, le drapeau noir et rouge de Dessalines. Il y incorpore les armoiries nationales.

Le drapeau haïtien est actuellement composé de deux bandes horizontales de couleur bleue et rouge, au centre duquel seun panneau blanc porte les armoiries du pays. Il a été utilisé pour la première fois sous le président à vie, Alexandre Pétion en 1806. Repris en février 1986 et  ratifié par la Constitution haïtienne le 29 mars 1987, il n’a plus changé depuis.

Un symbole de liberté

Pour la plupart des historiens le drapeau bleu et rouge haïtien symbolise l’union des noirs et des mulâtres, dans la lutte pour la liberté d’Haïti, et se veut un symbole de liberté, de fierté nationale, de souveraineté, de rupture avec le système esclavagiste et de puissance militaire. A en croire plusieurs historiens, le bleu représente la liberté, la vigilance, la persévérance, la justice, la prospérité, la paix, le patriotisme et le Rouge, la liberté, la victoire.

Les armes qui figurent dans les armoiries du drapeau ont leur propre signification. Le blason représente un trophée d’armes au sommet d’une colline verdoyante, prêt à défendre la liberté. Le palmier royal symbolise l’indépendance. Et la palme est surmontée du Cap de la liberté.

H.G.Green

Read Previous

Le PM a.i. Claude Joseph reconduit. La négociation avec l’opposition se poursuit

Read Next

L’Organisation Trump fait l’objet d’une enquête à double volet civil et pénal, selon le New York Times.