Kaonabo FM

Les 20 règles de conduite du Premier Ministre Ariel Henry

Le Premier Ministre haïtien Ariel Henry a édicté vingt règles de conduite aux membres de son cabinet ministériel au cours du premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement tenu le mercredi 28 juillet 2021.

De la gestion du budget aux nominations, le chef de gouvernement a imposé des mesures à son équipe en cette période « d’austérité et de contraintes budgétaires ».

Désormais le choix des directeurs et de l’ensemble des membres de cabinet doit être soumis au véto du locataire de la Primature. « Ils auront accès aux dossiers d’Etat même les plus sensibles. Ils doivent donc être des collaborateurs sûrs et fiables ».

Sur le plan économique,« La chasse au gaspillage et aux dépenses non essentielles » est décrétée dans l’Administration publique.

L’octroi de subventions est interdit jusqu’à nouvel ordre et le nombre de consultants dans les cabinets ne doit pas excéder dix.

Le docteur Henry a frappé d’un moratoire toutes les nominations excluant celles des membres de cabinet. Il a tenu à expliquer « Il y aura un budget rectificatif avant la fin de l’exercice 2020/2021. Le Miinistre de l’Economie et des Finances doit faire une proposition très rapidement. Le budget 2021-2022 sera adopté dans une situation exceptionnelle ».

Dans le souci de « familiariser les nouveaux ministres avec les rouages de l’administration et des finances publiques » le Premier Ministre a planifié l’organisation d’une « retraite gouvernementale ».

Les membres du cabinet ministériel sont enjoints à faire leur déclaration de patrimoine à l’Unité de Lutte Contre la Corruption dans les délais impartis par la loi soit 30 jours après la nomination. Il leur est exigé en outre de fournir la preuve d’avoir effectué cette procédure légale au docteur Ariel Henry dans 15 jours.

En ce qui a trait à l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse, les ministres sont encouragés à faire preuve de discrétion et à ne pas fournir d’informations supplémentaires à celles rendues publiques officiellement.

« La solidarité gouvernementale est une exigence incontournable ». Pour le PM Henry, en dépit des divergences, « les décisions sont prises par consensus. Une fois adoptées, elles engagent tout le monde et tous les ministres doivent être en mesure de les défendre ».

Pour maintenir l’image d’ « une équipe soudée qui cherche à rassembler la famille haïtienne et à faire taire les divisions inutiles », le gouvernement est appelé à parler d’ « une seule voix ». Pas de « cacophonie devant la presse et les médias ».

Il est essentiel d’échapper aux fuites et à la divulgation des dossiers d’Etat sur les réseaux sociaux. La « confidentialité » est donc importante pour le nouveau gouvernement.

Les conseils des ministres se tiendront à la quinzaine. Des séances extraordinaires peuvent cependant avoir lieu « au besoin ». Il est demandé aux ministres « qui ont des dossiers à faire passer en Conseil des ministres » de « les soumettre préalablement au Premier Ministre ». Je
Chaque ministère disposera d’une « feuille de route ».

Teressa PAULO

Read Previous

Le leader du groupe Kassav, Jacob Desvarieux, emporté par le coronavirus

Read Next

Mort tragique de Me Claudy Gassant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *