Kaonabo FM

Gethcé Pierre et Staloff Tropfort, lauréats du concours « Visas pour la création »

Haïti continue à frayer son chemin dans le monde culturel international, Gethcé Pierre et Staloff Tropfort se sont imposés sur plus de 45 participants de nationalité étrangère au concours « Visas pour la création » organisé par la Mission de Coopération Culturelle Afrique et Caraïbes en partenariat avec l’Institut français en Haïti.

Aux premiers rangs, les deux jeunes haïtiens qui ont rafflé deux places à l’édition 2021 du Concours, en présentant respectivement leurs projets, auront à se rendre du 9 septembre au 4 novembre à la Cité Internationale des Arts à Paris pour leur résidence.

Présentation des lauréats et de leurs projets

La vie de Gethcé Pierre tourne autour de sa principale passion, la musique. Il se frotte à de multiples genres « Soul, Roots, Reggae » et apporte sa touche à divers postes « auteur, compositeur, interprète, arrangeur et guitariste ». Ayant déjà séduit un jury international à deux reprises, il a cette fois-ci gagné leur adhésion en partageant un album basé sur « une fusion de rythmes et de cultures ».

Staloff Tropfort est comédien, metteur en scène, photographe et animateur de radio. Le jeune diplômé de l’ENARTS se décrit comme un « observateur dans les lakou vodou ». Il s’est donc penché sur l’univers vaudouesque et a exposé « le rituel funéraire » nommé traditionnellement « Rele nan Govi » qui permet de discuter avec un proche décédé après un an et un jour. Son spectacle réunit un public réduit de sept spectateurs qui rentrent dans une boîte pieds nus et l’acteur évolue derrière un paravent.

Figurant parmi les douze gagnants du Concours, les deux représentants du bicolore auront pour tâche de « rappeler au monde entier que l’arbre dont parle nos ancêtres est encore vivant malgré les intempéries, vents et marées ».

Teressa PAULO

Read Previous

L’OPC renouvèle ses inquiétudes quant au procès de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse

Read Next

Le dossier de l’assassinat du feu président Jovenel Moïse au cabinet d’instruction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *