Kaonabo FM

Des partis politiques réclament 10 millions de gourdes pour accompagner le référendum

À l’approche du référendum du 27 juin prochain en Haïti, des partis politiques réclament 10 millions de gourdes à l’Etat haïtien pour mobiliser et sensibiliser la population même dans les zones les plus reculées. Le ministre chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques, Mathias Pierre, a répondu positivement à cette demande. Lors de l’atelier tenu les 24 et 25 mai dernier avec les partis politiques sur le référendum et les élections, il a annoncé que le Président appuie ce financement  « indispensable à l’approche du référendum ».

Ces responsables de partis politiques, intervenant à cet atelier, y ont fait leur demande et l’ont justifiée par le manque de temps dont dispose le ministre Mathias Pierre pour boucler une tournée nationale de sensibilisation.  Outre les citoyens de l’arrière-pays, ces derniers proposent de rencontrer les secteurs de la vie religieuse. Et vu l’imminence de la date du référendum, ils se disposent à  intensifier la communication dans les médias.

L’État haïtien a déjà supporté les partis politiques à hauteur de 500 millions de gourdes pour l’exercice fiscal 2020-2021. Tel que prévu dans le budget de l’exercice en cours, cette allocation est destinée au financement des opérations électorales.

La loi sur le financement et l’institutionnalisation des partis politiques consacre 1% du budget national au renforcement des partis politiques. Chaque parti politique a donc  droit à un financement public qu’il reçoit par versement mensuel, « à partir de l’acceptation des rapports de dépenses trimestriel » auxquels tous les partis bénéficiaires sont contraints, tel que le stipule l’article 38 de ladite loi.

Pharah-Djine COLIN

Read Previous

Finale du concours « Ma Thèse en 180 secondes » (MT180) en Haïti

Read Next

Projet de nouvelle Constitution : quels acquis pour la diaspora et les jeunes haïtiens ?