Kaonabo FM

Bouquet d’espoir lance la première édition de « Tous.tes à l’école /Lekòl pou yo tout »

L’association  « Bouquet d’ Espoir » lance la première édition  de « Tous.tes à l’école /Lekòl pou yo tout » du 3 au 5 septembre 2021 dans le département de l’Artibonite, plus précisément à Corail.

Ce programme éduco-artistique visant à diminuer le décrochage scolaire voire même l’éradiquer rassemblera  près d’une cinquantaine d’enfants et d’adolescents du kindergarten à la neuvième année fondamentale, âgés de 3 à 16 ans. Il  permettra à ces enfants d’entrer dans le monde culturel en les incitants à pratiquer une activité artistique telle la danse, l’écriture, le dessin et le théâtre.

Dans l’objectif d’aboutir à la réussite de cette initiative, un ensemble de mesures sont déjà adoptés a relaté Joe Jean Charles, un responsable de ladite association. « Les parents des enfants vont être tout au long de l’aventure sensibilisés sur l’importance de la scolarisation de la petite enfance » a fait savoir M. Jean Charles. Pour mener à bien cette mission, des professeurs chevronnés conscients de la réalité de la région  sur le plan éducatif  sont aussi choisis. À cette idée, des ateliers portant sur la protection de l’enfance et la discipline positive seront organisés pour ces derniers.

Marie Françoise Louis, vice-présidente de « Bouquet d’Espoir », souhaite qu’avec ce programme  le nombre d’enfants fréquentant les établissements scolaires s’augmente de 40%  et que ces écoliers  réussissent l’année académique. Ces derniers recevront des kits scolaires venant des membres de l’organisation.

Pour que le projet puisse survivre dans le temps, Bouquet d’espoir nourrit l’idée de créer un centre culturel pour les enfants « vulnérables » d’Haïti. Étant une jeune structure, elle requiert le support de la population haïtienne pour continuer à participer à l’amélioration des conditions vitales des enfants du pays.

«  Bouquet d’Espoir », association humanitaire à but non lucratif fondé en 2019 œuvrant pour le bien-être des enfants, croit fermement que le développement et le changement d’une société a pour base principale l’éducation.

Esperancia JEAN NOEL

Read Previous

Assassinat de Jovenel Moïse: Enfin un juge d’instruction se charge du dossier

Read Next

Le MUPANAH accueille à nouveau des visiteurs

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *